Vivre à la campagne

Installation de six nichoirs à hirondelle noire sur les berges de Laval

Le Comité ZIP Jacques-Cartier vient de conclure son projet de Bonification des habitats pour les colonies d’hirondelles noires par l’installation de six nichoirs de type condo, ayant une capacité totale de 96 couples, sur les berges de deux parcs municipaux de Laval. 

Le projet a reçu l’été dernier un financement de 20 800 $ du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL), via son Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent (PMB) et en collaboration avec Avantage Saint-Laurent, la nouvelle vision maritime du Gouvernement du Québec. Le montage financier de ce projet soutenu par le FASL comprend également une contribution significative issue de l’Administration portuaire de Montréal (APM).  

Selon le Relevé des oiseaux nicheurs, les populations d’Hirondelle noire au Québec ont diminué de 93,6 % entre 1970 et 2014. Le déclin des Hirondelles noires peut être attribué à plusieurs menaces potentielles, dont la diminution d’insectes, les conditions climatiques et la perte d’habitats. Malgré ces chiffres alarmants, l’hirondelle noire ne fait l’objet d’aucun statut de protection ou d’espèce à statut précaire. Pour préserver l’espèce, le Regroupement Québec Oiseaux (RQO) propose un plan d’action axé sur 3 objectifs auxquels s’ancre le présent projet : sensibiliser et guider l’intendance, approfondir les connaissances et consolider la cohésion des efforts. 

Le projet d’installation de nichoirs du Comité ZIP Jacques-Cartier est de forte concordance avec les objectifs du RQO. En effet, il contribue à l’élargissement du réseau de nichoirs par l’ajout de six nouveaux sites de nidification sur la rivière des prairies, où il y a absence d’habitats de qualité pour l’espèce. Mais surtout, il contribue à la protection d’une espèce emblématique du fleuve Saint-Laurent et de ses grands tributaires. 

Un grand merci à la Ville de Laval, pour leur soutien au projet et grâce à qui deux panneaux de sensibilisation ont pu être produits et installés à proximité des nichoirs. Nous remercions également la Route de Champlain, pour leur travail d’intendance, soit le suivi de la nidification et l’entretien des nichoirs, qui s’étalera sur les cinq prochaines années. Et, merci à l’Administration portuaire de Montréal pour leur contribution financière.  

La réalisation de ce projet a été possible grâce au soutien financier du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL), via son Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent, grâce au soutien d’Avantage Saint-Laurent, la nouvelle vision maritime du Gouvernement du Québec. Les projets déposés dans le cadre du Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent sont analysés et choisis par le comité de sélection du Fonds d’action Saint-Laurent et des spécialistes externes. 

Source : Comité Zip Jacques-Cartier

Commenter

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Abonnez-vous à notre infolettre